Articles étiquetés: oiseaux

Août au lac

Au-dessus, en dessous, bleu, parsemé de pompons blancs. Tout le tour, ruban vert, deux tons : je suis dans un paquet cadeau.

Je suis  assise au bout du quai. Qu’y faire, sinon rien.

Clapotis.

Gazouillis chuchoté des parulines et des mésanges. Sifflet perçant du bruant qui cherche toujours son Frédéric. Au loin, dans l’écho, la phrase mélancolique du huard.

Rien d’autre.

 

Partagez Share on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone

Petite chasse

Première rencontre entre le chien et la perdrix

Débusqué par une truffe insolente
Le pataud volatile affolé
Abandonne bruyamment son abri sous le pin
Vrou vrou vrou
Rase-mottes sous le nez du canin
Qui, saisi, figé
Girouette

Oiseau clown
Chien de parade
Cirque du printemps

 

Partagez Share on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone

Princesse au bout du quai

Assise au bout du quai, le regard au loin, je reçus la visite du dodu ouaouaron. Il s’est assis à mes côtés dans la pose de Bouddha, a regardé dans la même direction que moi, l’air de se demander ce qu’il y avait à voir là.
Je l’ai dévisagé. Beau spécimen bien luisant en habit de camouflage, longs doigts de caoutchouc, belle cuisse. Regard doré exorbité, sourire béat irisé de vert lime, gorge blanche palpitante.
Après un quart d’heure d’immobilité sans coasser, l’air grenouille, le bredouille a replongé.
J’avais oublié de l’embrasser!

Puis le barboteur est arrivé. Bec et habit noirs, très sérieux, miroir bleu dans les rémiges, palmes rouges. Il est passé deux fois en parade sur le quai avant de s’y installer avec prudence. Séance de contorsions pour le grand ménage du costume à plumeaux.
Il s’est immobilisé deux ou trois fois, l’air hautain, me toisant de côté, l’œil en coin…
Quoi, on embrasse aussi les canards?

Lac Montauban

 

Partagez Share on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone

Chronique zoologique-1

C’est embêtant de monter aux barricades pour un jardin zoologique. Il y a plus important… Or, personne ne croyait qu’il serait fermé, n’est-ce pas?

Ainsi, en ma qualité d’oiseau bizarre, au nom des kangourous arboricoles, de l’ara hyacinthe, de l’ourse aveugle, du chameau qui pue et, surtout, de Sia, le vieux singe qui ne survivra pas au chambardement… au nom des arbres du boisé menacé… au nom des images-souvenirs «quatre saisons au zoo» gravées dans ma mémoire, dans celle de mes parents, dans celle de mes enfants… je vous invite à une visite posthume, croquée juste avant la fermeture en 2006.

Question de dire (comme à propos du Musée, de la cathédrale-basilique Notre-Dame, du Carnaval), qu’on n’y va pas souvent, ou rarement, qu’en fait, on n’y a peut-être même jamais mis les pieds, mais qu’on veut le garder malgré tout, juste parce que c’est le gros bon sens, tiens!

Zoo-3Toupie, la très vieille ourse d’Alaska
Les grognons grizzlys, Mary et Cody
Les ours polaires, trois pas devant, trois pas derrière
Sophie, la frondeuse chimpanzé
Andrei et Veneska, léopards de l’Amour
Disco, l’hypnotique dendrolague de Matschie
Gilligan le harfang des neiges, Stewart le grand-duc d’Europe
Maurice, l’excentrique pigeon Goura de Scheepmaker
Le calao rhinocéros, le cacatoès noir, le petit podargue gris
Le python malais, le porc-épic de l’Inde
Les lémurs catta et vari, les ardents suricates
Les joviales loutres cendrées d’Asie
Bouquetins souverains, lamas et alpagas, siamangs, muntjacspingouins clowns, lézards à collerette
Primates, félins, canins, cervidés, rongeurs, mâcheurs, cracheurs…

Bon voyage!

  • Zoo-9
  • Zoo-4
  • Zoo-2
  • Zoo-1
  • Zoo-5
  • Zoo-7
  • Zoo-6
  • Zoo-19
  • Zoo-13
  • Zoo-12
  • Zoo-11
  • Zoo-14
  • Zoo-15
  • Zoo-16
  • Zoo-17
  • Zoo-8
Partagez Share on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone