Petit matin caniculaire

le long du fleuve haut, la promenade est lente
parfums frais des tilleuls, mélilot, asclépiade
les rosiers d’embruns et la vigne des rivages
hérons bleus, becs cerclés et cols verts
les chemises blanches et les robes légères
à l’ombre généreuse d’ormes magnifiques
c’est le petit matin d’un tableau romantique
où «Bonjour madame!» et «Bonjour monsieur!»
sont de mise et délicieux

One Comment

  1. Répondre
    pierre yves boily 24 septembre 2020

    Vous proustisisez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *