La boîteuse va-t-en-guerre

ce matin armée jusqu’aux dents

je m’en vais de ce pas clopinant

couteau dans le dos jambe de bois et pistolet à mousse

passer un savon aux perce-oreilles qui tous

ayant senti hier soir un petit frisson

ont cerné puis investi ma maison

 

Partagez Share on LinkedInShare on FacebookEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *